FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
BLOC PARTY

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Other voices
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 11:05    Sujet du message: BLOC PARTY Répondre en citant

Comme pour « In Rainbows » de Radiohead ou « Ghosts » et « The Slip » de NIN, on va plus parler dans un premier temps du mode de diffusion du troisième album de Bloc Party que du disque lui-même. Et comme pour « In Rainbows », « Ghosts » ou « The Slip », il convient de très vite passer sur ce sujet, pour mieux en arriver à celui plus passionnant de la musique, quelle que soit son mode de diffusion. Alors oui, Bloc Party a pris tout le monde par surprise en annonçant la sortie de « Intimacy » en prévente sur le net deux jours avant sa mise en disponibilité. Et oui, comme Radiohead ou NIN, Kele et ses potes ont tout compris aux nouveaux modes de « consommation musicale » des auditeurs, prenant à rebours les discours alarmistes des maisons de disques. Comme de toute façon l'album sortira dans les bacs le 27 octobre, on peut l'aborder maintenant comme un disque « normal ».

« Intimacy » s'inscrit parfaitement dans la progression de Bloc Party jusqu'ici. Après quelques maxis remarqués, « Silent Alarm » avait fait l'effet d'une bombe à sa sortie, imposant instantanément le groupe comme un des meilleurs « revival anglais des années 80 » en même temps qu'un groupe à la personnalité marquée et au style inventif. Avec « A weekend in the city », Bloc Party avait voulu donner une nouvelle dimension à leur musique, plus ambitieuse, plus expérimentale - un tournant à la Radiohead (re) encore accentué par le single électronique « Flux ». Tout le monde ne les a pas suivis sur cette voie, certains criant même à la trahison.
A l'inverse d'un Billy Corgan dégoûté par l'accueil tiède du pourtant génial « Adore » des Smashing Pumpkins et revenant à un style plus bourrin avec « Machina », Bloc Party décide avec « Intimacy » de poursuivre son chemin comme il l'entend. Mais sans se foutre pour autant des critiques et remarques ; le troisième album poursuivra ainsi certaines recherches esthétiques entamées ces dernières années, tout en s'appuyant sur la solidité des premiers travaux du groupe. A la première écoute du disque, on repère surtout les chansons les plus directes, les gros morceaux « Banquet » like qui déchirent bien. On entend aussi qu'il y a des choses plus recherchées, mais on ne s'y arrête pas forcément. Mais comme les deux premiers albums, il faut y revenir plusieurs fois avant d'y trouver des tas d'expérimentations, et pour se rendre compte que c'est un disque difficile à appréhender et qui doit être apprivoisé. Il est aussi varié que peut l'être le groupe, le début se rapprochant indéniablement de Silent Alarm et la fin de Weekend. Sauf que non : y'a déjà des cassures de rythme et des arrangements électroniques au début, et y'a du pop rock à la fin.

C'est donc un disque hybride et tout aussi complexe que le précédent, finalement ; où les compositions les plus directes cachent des bidouillages sonores complexes, et les morceaux les plus étranges reposent sur des structures et des mélodies basiques. Il n'est pas interdit d'y voir une sorte d'aboutissement du travail de Bloc Party jusqu'ici, et même probablement le disque qu'ils ont toujours voulu faire (ce qui est confirmé à demi-mots par Kele Okereke dans son interview aux Inrocks). « Intimacy » serait alors le disque définitif de Bloc Party, au moins jusqu'ici; pas forcément en termes qualitatif (la subjectivité entre toujours en ligne de compte dans ce domaine - par exemple mon album préféré du groupe reste le second) mais suivant des critères artistiques.
On pourra alors faire des reproches ponctuels sur tel ou tel aspect du disque (le recours trop important à des percussions électro, par exemple), préférer tel ou tel morceau que le voisin aime moins quant à lui… Mais il devrait sembler évident que Bloc Party trouve avec son troisième album une forme d'équilibre parfaite entre le plaisir direct de chansons simples et une certaine ambition musicale.

« Intimacy » s'articule en trois phases. Après les deux chansons d'intro, on verra alterner chansons lentes et rapides avec rigueur. Jusqu'à la fin du disque, mais on peut isoler les les trois dernières en un tout concluant l'album de manière plus conceptuelle qu'il ne s'était déroulé jusque là.

Ares / Mercury
Les deux premières chansons du disque sont à mon avis indissociables. Découverte avant car éditée comme single, la seconde « Mercury » repose sur les mêmes ressorts que l'ouverture du disque. Il s'agit de deux morceaux énergiques, puissants, qui reposent sur des structures alambiquées. Principalement menées par la batterie et la basse, ces deux chansons multiplient les cassures de rythmes et alternent passages rapides et plages plus lentes. Le chant de Kele est heurté, lui aussi soumis à des distorsions étonnantes, et comme d'habitude il joue de sa voix comme un instrument à part entière. « Mercury » recourt peut-être plus à l'électronique que « Ares » ; mais les deux morceaux sont des bizarreries d'une efficacité folle, qui entraîne immédiatement dans le tourbillon de l'album. Introduction monstrueuse, profession de foi annonçant l'album à venir, le duo Ares/Mercury donne presque envie de crier grâce d'entrée de jeu.

Halo
Après un début d'album qui affirme haut et fort sa forme hybride et éclatée, « Halo » revient à du rock pur et dur, petite explosion punk qui déménage comme il faut. Ce n'est pas ce que je préfère chez Bloc Party, mais ça fait quand même du bien par où ça passe. Et, comme toujours, la bande à Kele peut donner des leçons à tous les singes arctiques du monde, sur leur propre terrain.

Biko
Rien à voir avec la chanson de Peter Gabriel (reprise par Simple Minds), quoique j'ai pas assez creusé les paroles pour voir si ça parlait du révolutionnaire sud africain (ou un truc comme ça)… Chanson lente totalement dans la lignée des morceaux du même genre dans Weekend (voix rêveuse de Kele sur lit de guitares, synthés moelleux, progression rythmique imparable...), « Biko » est un nouvel exemple de la force de Bloc Party lorsqu'il s'agit d'écrire des morceaux aériens bourrés d'émotions. C'est aussi une des chansons de l'album sur lesquelles la surdose d'électronique peut sembler un peu lourde. Le morceau aurait gagné à rester une chanson toute simple; et s'avère donc moins forte qu'elle aurait pu l'être (en coupant le pont électro au milieu notamment, et en passant directement de la première partie magnifique à la fin magnifique).

Trojan Horse
Comme « Halo » précédemment, c'est une chanson speed qui vise uniquement au plaisir primaire. Cette fois, les arrangements électro rendent service au morceau en relevant la sauce.

Signs
Une chanson qui commence comme une berceuse pour enfants avec son xylophone onirique. Puis les synthés viennent en renfort, Kele se met à chanter et le morceau part vers un autre monde. Un peu world, mais pas trop, un peu new wave mais pas trop, c'est un chanson OVNI, très belle, qui laisse la part belle à de longues plages instrumentales du plus bel effet.

One Month Off
Pas grand-chose à dire sur ce très bon morceau rock avec ses guitares acérées et son rythme de train qui fonce dans la nuit. C'est juste mortel.

Zephereus
Certainement la chanson la plus expérimentale du disque (même si certains disent pouvoir faire la même chose avec un ZX81 !), et en cela le plus indescriptible. Superposant les couches de synthés et les boîtes à rythme, bourré de samplings, c'est aussi la plus électronique - se rapprochant (sans en atteindre le niveau, quand même !) des expérimentations de Trent sur « Year Zero ». Les violons et choeurs d'opéra apportent un contrepoint « naturel » au côté très technologique de la chanson. Typiquement le morceau qu'on pourra trouver trop cérébral au détriment de la musique, mais qui m'excite au plus au point, ce genre de chanson pourtant froide me parlant finalement beaucoup.

Better than heaven
Par rapport au trio de chansons rock « Halo/Trojan Horse/One month off », celle-ci se distingue par son côté très new wave, aboutissant à une sorte de croisement improbable entre Depeche Mode et un groupe de brailleurs anglais du moment. Se rapprochant ainsi des travaux de groupe genre The Bravery, Bloc Party fait évidemment beaucoup mieux avec cette chanson entraînante et superbe.

Ion Square
Le groupe avait clos ses deux premiers albums sur des chansons lentes et éthérées. C'est encore le cas ici, même si celle-ci est carrément plus pop. Et rappelle de manière assez inexplicable les Beatles (peut être le piano qui résonne dès l'intro et court tout au long de la chanson). Comme les deux précédentes, c'est assez expérimental, fait beaucoup appel à l'électro; et là aussi la beauté et la force directe de la chanson n'est pas sacrifiée aux circonvolutions théoriques de Kele (écouter pour s'en convaincre le superbe refrain tout zouli).


Dernière édition par The X Phil le Mer Déc 02, 2015 10:38; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Manon_Sometimes
Kiss Me Kiss Me Kiss Me
Kiss Me Kiss Me Kiss Me


Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 2135
Localisation: Underneath the Stars ..

MessagePosté le: Dim Sep 07, 2008 13:03    Sujet du message: Répondre en citant

Super review X Phil Razz

Je l'ai lu avec beaucoup de plaisir & d'attention ... Cool

Et c'est vrai que leur nouvel album est juste géniaaal Wink

Oui, moi je fais plus court comme review Mr. Green
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger MSN Messenger
Ivlo Dark
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 9303

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2008 18:37    Sujet du message: Répondre en citant

pour la fin du mois il sera dans les bacs ... pour le neuneus comme bibi qui ont encore le "culot" d'acheter des cd Wink

sinon merci pour la review, très sympa en effet Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2008 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Achat déjà planifié - indispensable pour l'album de l'année !
(en plus y'aura 2 ou 3 titres en plus, dont "Talons" qui est géniale)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob
Bob
Bob


Inscrit le: 22 Avr 2004
Messages: 6015
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 18:19    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bloc Party bientôt de retour ?

En effet, on sait que Russell Lissack officiait jusqu'à il y a peu de temps en tant que guitariste live pour le groupe Ash. Or Tim Wheeler vient d'annoncer que Lissack ne jouerait désormais plus avec Ash à compter de ce jour. De là à envisager un retour prochain de Bloc Party, il n'y a qu'un pas.



Source : Ultimate Guitar
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Ven Avr 01, 2011 19:38    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais...
Avec ce genre d'indice, on peut extrapoler n'importe quoi ! J'ai entendu dire que Kele avait acheté des nouvelles baskets; c'est pour se rendre en studio enregistrer le nouvel album de BP ???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob
Bob
Bob


Inscrit le: 22 Avr 2004
Messages: 6015
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Mer Avr 06, 2011 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
En pause à durée indéterminée depuis 2009, Bloc Party devraient se réunir après la saison des festivals afin de travailler sur de nouvelles chansons à en croire le guitariste Russell Lissack. Lui et Kele Okereke auraient par ailleurs déjà commencé à composer seuls ou en duo ces dernières semaines.
source : www.nme.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob
Bob
Bob


Inscrit le: 22 Avr 2004
Messages: 6015
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2013 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Bloc-Party_43200-2209882------14047-aud_actu.Htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2013 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas vraiment une nouvelle, que le groupe est très bon sur scène !

Par contre, ça pue, cette histoire de départ de Matt Tong :
http://www.magicrpm.com/infos/bloc-party/echec-et-matt
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XAVIER 76
Disintegration
Disintegration


Inscrit le: 03 Sep 2006
Messages: 2790
Localisation: Rouen (76)

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2013 15:37    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai qu'une chose à dire: le meilleur nom du samedi après Billy et sa bande. Carré, pêchu, convaincant. Bref! Du Bonheur! Cool
_________________
I Try To Watch The Sun Come Up From The Edge Of The Deep Green Sea....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
miroku
Show
Show


Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 4525
Localisation: Tolosa

MessagePosté le: Lun Juil 08, 2013 16:54    Sujet du message: Répondre en citant

Tu en a pensé quoi du nouveau batteur ?
_________________
come closer and i'll whisper ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ivlo Dark
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 9303

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 16:26    Sujet du message: Répondre en citant

sexy Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Ven Aoû 29, 2014 11:15    Sujet du message: Répondre en citant

Deuxième album solo de Kele Okereke le 13 octobre :

http://www.nme.com/news/bloc-party/79259

ça s'annonce encore comme très électro - mais après un premier single dans la même veine, The Boxer faisait finalement pas mal penser à du BP...[/b]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Lun Oct 06, 2014 14:50    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.lesinrocks.com/2014/10/06/musique/premiere-kele-presente-nouvel-album-trick-11527926/

Bon, la première chanson est à chier, j'ai l'impression d'entendre une merde commercial quelconque sur D17.
Après, c'est mieux, comme prévu complètement dans l'ambiance électro du premier album. Sauf que le premier comportait encore des parties de guitares proches de Bloc Party. Là, plus du tout. Il ne reste plus que la voix de Kele pour faire le rapprochement, et certains refrains ressemblant à ceux du groupe (genre Year Zero - titre piqué à NIN !).
Du coup... ça n'a pas grand intérêt ! Bon, comme on s'y attendait, c'est qu'une pseudo-déception. Là où ça fait plus peur, c'est que l'avenir du groupe semblant compromis, on risque de ne plus avoir ça que pour se rattraper. Autant dire, rien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2015 00:12    Sujet du message: Répondre en citant

Le nouveau single de (la nouvelle formation de) Bloc Party :

https://www.youtube.com/watch?v=xe7uutnarWE

C'est tout zarbi, bien délirant, totalement addictif dès la seconde écoute (une fois passé la surprise de la première).
ça promet pour l'album Hymns, qui sortira en tout début d'année 2016 !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Mer Déc 02, 2015 10:41    Sujet du message: Répondre en citant

Concert sold-out hier à l'Alhambra pour BLOC PARTY, annonçant le nouvel album pour le 29 janvier prochain. (on peut supposer qu'il y aura une "vraie" tournée ensuite; j'y retournerai probablement s'ils repassent par chez nous).

Enfin, d'une moitié de Bloc Party... puisque cette tournée est la première avec la nouvelle composition du groupe n'ayant gardé que Kele Okereke et Russel Lissack de la formation de base.

Commençons donc par les sujets qui "fâchent" :

1/ Louise Bartle (21 ans seulement !) à la batterie et Justin Harris à la basse/synthés/choeurs ne remplaceront jamais Matt Tong (qui était déjà parti à la fin de la tournée précédente, remplacé par une autre batteuse féminine, celle de Hot Chip) et Gordon Moakes dans le coeur des fans du groupe qui les suivent depuis le début (ou même un peu après). Mais franchement, ils n'ont pas à rougir de leurs prestations au sein d'un groupe dans lequel ils se sont semble-t-il bien intégrés. Bartle est bien moins démonstrative que son prédécesseur (et elle ne se met pas torse-nu dès la seconde chanson, dommage Very Happy), et moins spectaculaire dans son jeu - en même temps, égaler la vitesse et la puissance de Tong, c'était peine perdue ! Mais elle assure sans démériter les parties de batterie complexes des anciennes chansons tout en prolongeant le style heurté du groupe sur les nouvelles. Quant au remplacement de Moakes par Harris, on n'y voit que du feu.

2/ Les nouvelles chansons, 7 au concert d'hier. On pouvait craindre deux choses ces derniers mois : que la nouvelle formule du groupe aboutisse à un affadissement du style, et que Kele impose une orientation plus électronique venue de ses albums solo et présente dans le premier single The Love Within (excellent, cela dit).
De ce qu'on a pu entendre en live, il n'en est rien. Les nouvelles chansons s'intègrent parfaitement aux côtés des anciennes. Evidemment, ces dernières remportent bien plus de suffrages et d'applaudissements auprès du public, parce qu'on les connaît et qu'on les aime - comment résister au plaisir de s'emballer sur un Helicopter ou Flux ? Mais on reconnait bien la patte BP, sous toute sa diversité, dans ces nouveaux morceaux. The Love Within et le nouveau single The Good News font déjà figure de futurs classiques, purement dans la lignée des albums précédents. Pour les autres, on retrouve l'habituel équilibre entre des chansons lentes et atmosphériques (Eden, Different Drugs, Exes) et des trucs plus pêchus. Il y a aussi une évolution, ces chansons reposant sur les bases du groupe mais allant aussi vers des rythmes et des ambiances un peu différents; certainement une volonté de s'adapter à la nouvelle mouture du groupe. Difficile de juger uniquement sur une écoute de ces chansons entendues en live, on verra ce que ça donnera sur l'album. Mais à mon avis, c'est réussi, et prometteur

Sinon, rien à dire sur ce concert qu'on n'aurait pas dit sur les précédents ! Kele est toujours une bête de scène, jouant avec le public, dansant dans tous les sens. Il n'a pas sauté dans le public cette fois-ci, mais a su bien nous galvaniser comme il le fallait ! Techniquement, le groupe est au top, avec une débauche d'effets virtuoses à base de pédales, qui ne font pas passer au second plan la qualité des compositions mais au contraire relèvent la sauce et parviennent souvent à reproduire la production très travaillée des chansons en studio.
Dans le cadre plus intimiste de l'Alhambra, il n'était pas question de livrer un show dantesque comme ça a pu être le cas lors de leur dernier Zénith (il y a presque 4 ans, une trop longue absence !) - et c'était très bien comme ça.

En conclusion : vivement Hymns, vivement le retour de Bloc Party à Paris pour de plus gros concerts, et vivement la suite de l'histoire du groupe (dans cette formation ou une autre) !



Setlist (en gras, les nouvelles chansons)

Eden
Hunting for Witches
Positive Tension
Virtue
The Good News
Song for Clay (Disappear here) ('Björk - Big Time Sensuality' Intro cover)
Banquet
One More Chance
Different Drugs
Octopus
So He Begins to Lie
Ratchet
Exes
Flux

The Love Within
So Real

Helicopter
This Modern Love

She's Hearing Voices
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Jeu Jan 28, 2016 17:59    Sujet du message: Répondre en citant

Album HYMNS reçu aujourd'hui (il sort demain officiellement)

Superbe !

Bon, je suis à peu près sûr que dans 10 ans, ça ne restera pas comme un de mes albums préférés de Bloc Party. Mais en attendant, ils assurent à fond le changement de direction. Avec un album lent et calme, jouant plus sur les ambiances, où l'électronique est plus que jamais présente, mais en même temps moins qu'on pouvait le craindre avec la main-mise réaffirmée de Kele sur le groupe. Un groupe qui n'hésite plus à plonger dans ses influences les plus diverses (rock et électro, donc, mais aussi gospel, blues, funk, et plein d'autres trucs), plutôt que de saupoudrer tout ça discrètement sur leur formule de base. En même temps, on reconnait constamment BP, avec des rappels réguliers de chansons passées, même dans les trucs les plus originaux (sachant qu'ils ont toujours parsemé leurs albums de morceaux plus expérimentaux).
Et la structure de l'album est très bien foutue, avec des chansons plus speed (pour la plupart, celles qu'on connaît déjà) venant "casser" le rythme planant de l'album et faire des respirations bienvenues.

J'ai acheté l'édition avec 4 morceaux en bonus; parmi ceux-ci, Eden, qui ouvrait le concert à l'Alhambra (et que je m'attendais, du coup, à trouver sur l'album "officiel"). D'autant qu'elle synthétise carrément la nouvelle orientation du groupe. Tout comme la toute dernière, Evening Song - ce deux chansons étant mortelles.
Les deux autres sont encore plus zarbies que les chansons de l'album Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fafacure
three imaginary boys
three imaginary boys


Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 40
Localisation: 92

MessagePosté le: Dim Fév 28, 2016 10:16    Sujet du message: Répondre en citant

j ai 2 places à revendre pour le concert de jeudi au Trianon

21 euros la place....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1645

MessagePosté le: Jeu Mar 03, 2016 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil, 2 places à vendre pour le Trianon - 20e chaque
(Me suis chopé un bon gros virus hier, chuis dégoûté de pas y aller !)
Me contacter en mp...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Other voices Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Pour nous envoyer vos news : contact@apinkdream.org

Graphisme : Julien Bremard - Dev : Pierre Bremard