FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Arcade Fire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Other voices
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Sam Oct 19, 2013 07:23    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Nous avons pu écouter le nouvel album à paraître le 28 octobre. Le groupe montréalais publie «Reflektor», son quatrième album. Un double CD entre disco eighties et rock planant.

Passé maître dans l’art de se faire désirer, Arcade Fire n’a rien négligé pour la sortie de son quatrième album. Tags mystérieux sur le mobilier urbain, vidéos très cinématographiques avec stars incluses (de Bowie à Bono), jeux de piste abscons pour concerts secrets… Tout un teasing pour nous amener à la sortie mondiale du disque le 28 octobre.

Nous avons pu découvrir, jeudi dans les bureaux d’Universal, l’intégrale de ce double album de 36 et 39 minutes, intitulé Reflektor. Comme les deux faces d’un même objet, l’un, le premier, clairement disco 80’s Moroder, telle une réponse à Daft Punk, et l’autre, plus atmosphérique, avec ces nappes planantes saluant Bowie/Eno période berlinoise.

L’apport de James Murphy d’LCD Soundsystem à la production est essentiel pour le côté très électro de ce disque qui se veut aussi plus léger, plus joyeux. Win Butler multiplie sur ce disque les breaks «à la McCartney», les changements de rythmes et de sonorités au sein d’un même long morceau. La plage titulaire totalise 7 minutes 30 d’un disco à la voix haut perchée. Régine Chassagne, en français, explique en chantant le concept de dualité du disque: «Entre la nuit et l’aurore/ le royaume des vivants et des morts.» On entend brièvement David Bowie sur le titre très dansant, tout comme le suivant, «We Exist», sur le mode «Let’s Dance» sauf qu’ici, ce n’est pas vraiment fait pour toucher les masses.

«Flashbulb Eyes» nous emmène en Jamaïque où une partie du disque a été enregistrée, entre Montréal et New York, avec riffs funky sur beat reggae-dub dans les rues de Kingston. Dans «Here Comes The Night Time» – révélée dans le moyen-métrage de Vincent Morisset–, la basse mène la danse, avant le final carnaval, sax et accélération. «Normal person» a un petit parfum Beatles post-66, un rock bien rentre-dedans avant le plus pop «You Already Know» très sixties sautillantes. Tout cela est très joyeux finalement. Mais on est aussi cultivé chez Arcade Fire, avec Jeanne d’Arc («Joan of Arc»), Régine chantant «Vous dites que je suis une sainte mais ce n’est pas moi». On passe à des ambiances plus apaisées sur le second disque, à l’image des nappes synthétiques de «Here Comes The Night Time II» comme la fin d’une nuit passant au petit matin pâle. «Awful Sound (Oh Eurydice)» précède «It’s Never Over (Oh Orpheus)». Un slow à la «Hey Jude» pour un rock aux synthés 80’s que confirme «Porno».


Les nappes reviennent pour «Afterlife» avant le final par «Supersymmetry»: cinq minutes d’adieux suivies par six minutes d’ambient à la Eno, hélico électro. Entre péplum progressif et glam-rock décalé, funky poisseux et beats infernaux, entre rock œcuménique planant, entre Eno, Beatles et Bowie, Arcade Fire se joue de tous les clichés pour rester malgré tout lui-même: une formidable machine à mélodies tortueuses.

En simplifiant son propos, Win Butler ne tombe pas dans le simplisme mais s’amuse à piéger l’auditeur avec des sonorités où passé et présent annoncent un futur incertain, travesti, à la fois héroïque et charnel. Comme à son habitude, le groupe montréalais livre ici un vrai disque aux (futurs) singles anecdotiques, gardant le cap alternatif. On dit «Let’s Dance», mais sans compromis commerciaux. La nuit ici peut se montrer moite et la discothèque glauque. Entre vaudou haïtien (où des images ont été filmées, Régine revenant à ses origines) et boîtes à rythmes cheap, entre harmonies ascendantes et percussions tribales, entre bruitages et basse souple et ronflante…

Tout ici se marie dans un travail de production absolument colossal. L’émotion, sans doute, passe moins bien que sur Funeral ou The Suburbs. Moins sombre que Neon Bible, Reflektor impressionne plus qu’il ne séduit lors de la première (et seule) écoute. Très riche, ce disque devra se donner au fil des écoutes. Les treize titres sont longs, nous emportant dans un tourbillon sonore, avec des ruptures entre les effets up tempo, les beats binaires, les riffs funky, l’électricité rock et les vagues planantes…

Comme un résumé de ces trente dernières années entre vie et mort, jour et nuit, Eurydice et Orphée, enfers et damnations, jouissance et plaisirs terrestres.
THIERRY COLJON


LE SOIR

VIVEMENT VIVEMENT LE 28!!!
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mar Oct 22, 2013 20:23    Sujet du message: Répondre en citant

<object width="420" height="315"><param name="movie" value="//www.youtube.com/v/r75BFcH4u2k?hl=fr_FR&amp;version=3"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="//www.youtube.com/v/r75BFcH4u2k?hl=fr_FR&amp;version=3" type="application/x-shockwave-flash" width="420" height="315" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"></embed></object>

excellent
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
olipunker
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 28 Juil 2004
Messages: 1533
Localisation: Arras

MessagePosté le: Ven Oct 25, 2013 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

L'album est en écoute officiellement sur YouTube.

Ai pour le moment du mal à me faire une idée précise. A réécouter tranquillement.

Dans l'immédiat, vous pouvez voter pour votre album préféré de Arcade Fire:

http://affinitiz.net/space/acturock/content/votre-album-prefere-de-arcade-fire_8CAFB12B-F28A-4684-948B-59C052A472FA
_________________
La vie en rock sur http://rockinpop.blogspot.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Sam Oct 26, 2013 11:52    Sujet du message: Répondre en citant

Gros album (double, près d'1h30).
J'aime, Arcade Fire surprend toujours, ne déçoit pas.
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
The head on the door
The head on the door


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1404

MessagePosté le: Ven Nov 01, 2013 15:01    Sujet du message: Répondre en citant

Recopiage de ce que j'ai écrit sur mon blog - écoute en deux temps.

Ecouté le premier des 2 disques de l'album - oui, fidèles à leur mégalomanie, les canadiens ont sorti un double album. En fait, il n'y a que 12 titres, mais presque tous assez longs donc ça fait une durée de 1h15.
Comme prévu, la critique et les fans s'extasient sur le retour du "plus grand groupe du monde"... et comme prévu ça me laisse assez froid. Non, allez : c'est peut-être moins hermétique que d'habitude, les expérimentations sonores et les recherches du groupe aboutissant à des chansons qui dépassent l'exercice de style et le conceptuel. Du coup, sur les 6 chansons écoutées, j'en trouve 2 très bonnes (Here comes the night time et Normal Person), 2 bien (le single Reflektor et le probable prochain single Joan Of Arc - qui n'a malheureusement rien à voir avec OMD), et les deux autres sans intérêt. Du coup, ça passe bien (sur une moitié d'album) - mais comme à chaque fois, ça me parle pas assez pour que j'aie envie d'y revenir.
En attendant de voir ce que donne la seconde partie, Arcade Fire continue pour moi d'être un groupe sympa à écouter de temps en temps, mais très loin du phénomène qui voit en eux les génies de la musique pop du 21ème siècle.
(à noter aussi : leur musique s'éloigne pas mal du gros barnum propre à leur début pour partir vers des territoires new wave et psychédéliques qui me bottent carrément plus).

Deuxième disque moins "pop et dansant" - à l'exception d'une chanson, Afterlife me semble-t-il, qui est la meilleure de ce second disque. Il y en a une autre qui fait un peu Beatles et est pas mal.
En retrouvant sa veine la plus expérimentale, Arcade Fire retombe dans ses travers, et cette seconde galette est moins intéressante. Moins accessible, surtout : si je le sens, je tenterai de nouvelles écoutes, parce que c'est typiquement le genre de truc qui ne s'appréhende pas du premier coup. Pour l'instant, on dirait du sous-Radiohead, et je m'en tamponne un peu.
(et du coup, globalement, ça donne un disque moyen avec de très bons moments et malheureusement aussi du très mou et chiant, en ce qui me concerne)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sOlek
Faith
Faith


Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 180

MessagePosté le: Ven Nov 08, 2013 12:56    Sujet du message: Répondre en citant



The Reflektors au Pavillon Baltard du 9.4. !
Comme les Cure en 1980...

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
like_cockatoo
Japanese whispers
Japanese whispers


Inscrit le: 25 Mar 2008
Messages: 527
Localisation: lost in a forest all alone

MessagePosté le: Sam Nov 09, 2013 15:09    Sujet du message: Répondre en citant

Et Comme Siouxsie en 1984 et comme c'est à 500m de chez moi, je vais aller les voir !
_________________
I was in the wrong place at the wrong time
This is not a dream
This is how it really is
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tetsuo
Moderateur


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 6550
Localisation: Tessy's world

MessagePosté le: Lun Nov 11, 2013 16:38    Sujet du message: Répondre en citant

pas pu chopper de places Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
rendal
The head on the door
The head on the door


Inscrit le: 30 Aoû 2004
Messages: 1319
Localisation: Bergerac (Dordogne !)

MessagePosté le: Mar Nov 12, 2013 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin pu trouver le temps d'écouter ce disque qui m'effrayait un peu ("p'tain, c'est Arcade Fire, P'tain c'est un double, P'tain les morceaux font 7 minutes"...).
Après une première écoute :
-j'ai bien envie de le réécouter
-j'ai bien aimé la bonne blague du morceau caché (c'est une super bonne idée ce morceau à écouter à l'envers, c'est pas possible que personne n'y ai penser avant)
-j'ai bien aimé aussi les divagations reggae et samba
-par contre, non, désolé, mais pourquoi étirer autant ces morceaux en longueurs...
-...et pourquoi cette fascination pour les synthés 80's
-et pourquoi avoir repris "Temptation" de New Order en changeant le titre ? (Ah, on me signale qu'"Afterlife" n'est pas une reprise...c'est un plagiat alors ?)

rendal
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sly
Mixed Up
Mixed Up


Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 3776
Localisation: Dieppe

MessagePosté le: Mer Nov 13, 2013 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

rendal a écrit:
J'ai enfin pu trouver le temps d'écouter ce disque qui m'effrayait un peu ("p'tain, c'est Arcade Fire, P'tain c'est un double, P'tain les morceaux font 7 minutes"...).
Après une première écoute :
-j'ai bien envie de le réécouter
-j'ai bien aimé la bonne blague du morceau caché (c'est une super bonne idée ce morceau à écouter à l'envers, c'est pas possible que personne n'y ai penser avant)
-j'ai bien aimé aussi les divagations reggae et samba
-par contre, non, désolé, mais pourquoi étirer autant ces morceaux en longueurs...
-...et pourquoi cette fascination pour les synthés 80's
-et pourquoi avoir repris "Temptation" de New Order en changeant le titre ? (Ah, on me signale qu'"Afterlife" n'est pas une reprise...c'est un plagiat alors ?)

rendal


tellement pas que Jean Louis Aubert l'avait déjà fait avec Stockholm.
_________________
Please come home
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob
Bob
Bob


Inscrit le: 22 Avr 2004
Messages: 6015
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Jeu Nov 21, 2013 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Live au Grand Journal de Canal+ ce soir
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lone Sloane
Concert
Concert


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 816

MessagePosté le: Jeu Nov 21, 2013 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

Je regarde et écoute Cool
_________________
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sOlek
Faith
Faith


Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 180

MessagePosté le: Jeu Nov 21, 2013 20:49    Sujet du message: Répondre en citant

Et demain 94130 !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mar Déc 17, 2013 07:20    Sujet du message: Répondre en citant

Une deuxième date en juin va être mise en vente sous peu; la 1è ayant été sold out en quelques minutes, ça se passera au Zénith de (bien sûr) Paris.
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
manu-cure
Pornography
Pornography


Inscrit le: 01 Juin 2004
Messages: 289
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Ven Jan 24, 2014 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

moi j'y serai le mercredi pour une première mais il a fallu être très patient pour avoir des places.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wish
Disintegration
Disintegration


Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 2594

MessagePosté le: Ven Jan 24, 2014 19:19    Sujet du message: Répondre en citant

je comprendrai jamais ce qu'on peut trouver de bien à ce groupe Shocked Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The X Phil
The head on the door
The head on the door


Inscrit le: 26 Mar 2006
Messages: 1404

MessagePosté le: Ven Jan 24, 2014 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

wish a écrit:
je comprendrai jamais ce qu'on peut trouver de bien à ce groupe Shocked Laughing


Leur dernier album ! Very Happy

Sérieusement, j'étais pareil : j'aimais pas Arcade Fire, et surtout je comprenais pas l'engouement autour du groupe. A l'écoute de Reflektor, j'ai donc été étonné de trouver ça vachement bien. C'est toujours pas le groupe du siècle et ils sont très surfaits; mais au moins ils ont fait un (double) album qui a mon avis fait que ce statut est moins usurpé...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Sam Jan 25, 2014 09:47    Sujet du message: Répondre en citant

wish a écrit:
je comprendrai jamais ce qu'on peut trouver de bien à ce groupe Shocked Laughing


Bah en live ça bouge, les textes sont très bien écrits, les morceaux sont riches en instruments, les mélodies efficaces... Après on aime ou on aime pas, c'est comme ça!
Reflektor bien mais je préfère The Suburbs.
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
olipunker
Standing on the Beach
Standing on the Beach


Inscrit le: 28 Juil 2004
Messages: 1533
Localisation: Arras

MessagePosté le: Sam Sep 13, 2014 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Déjà dix ans pour la sortie nord américaine de Funeral. Toujours un must.
_________________
La vie en rock sur http://rockinpop.blogspot.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Gone!
Galore
Galore


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 7931
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Sam Fév 25, 2017 10:36    Sujet du message: Répondre en citant

En tournée à partir de juin
http://arcadefire.com/site/live/
Bien sur, que des festivals ... et après ça sera sûrement des grandes salles où il faudra s'arracher les places et puis s'en va ...
je lâche personnellement, j'avais pas trop aimé Reflektor hormis quelques titres et c'est tout.
GAgeons que l'album nous divertisse !
_________________
He's my heart and my soul, He's my blood and my bones
He's my prayers And my hope
My wishes And dreams
Seems so long ago ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Other voices Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Pour nous envoyer vos news : contact@apinkdream.org

Graphisme : Julien Bremard - Dev : Pierre Bremard