FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Club America
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mar Fév 19, 2013 20:25    Sujet du message: Répondre en citant

héhé merci Smile
Il existe en édition poche, quelques 900 pages qu'on dévore d'une traite quasiment !!!
Je peux te le prêter si tu veux !
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dark kiss
The head on the door
The head on the door


Inscrit le: 18 Aoû 2004
Messages: 1264

MessagePosté le: Mar Fév 26, 2013 10:29    Sujet du message: Répondre en citant

Maxime Chattam
Je viens de finir la promesse des ténèbres et j'attaque In ténibris
_________________
peace&fuck
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jenny
Disintegration
Disintegration


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 2601

MessagePosté le: Lun Mar 11, 2013 09:43    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="FIIL"]
B4 three a écrit:


Très intéressant, si seulement les consciences s'éveillaient davantage...
(vais me faire l'intégrale de ce grand monsieur).



J'avais decouvert le personnage dans le film de coline serreau. un charmant monsieur. j'aime, j'adhère, j'adore.

ici,


[img][/img]
_________________
donnez moi de nouvelles données
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Dim Mar 31, 2013 19:59    Sujet du message: Répondre en citant



Très bon récit, ça donne envie de faire le parcours Smile
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stéphane
Paris
Paris


Inscrit le: 11 Aoû 2004
Messages: 5737

MessagePosté le: Dim Mar 31, 2013 20:05    Sujet du message: Répondre en citant

Sympathy for the devil//Kent Anderson
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
...
Invité





MessagePosté le: Mer Avr 03, 2013 19:30    Sujet du message: Répondre en citant

" Monsieur Morphée " - Roger Gilbert-Lecomte

"...dans la nuit impure de boue et de lave où personne ne se reconnaît soi-même, moi, Morphée le Fantôme, moi, Morphée le Vampire, je règne, tutélaire et plein de sarcasmes sur mes troupeaux maudits, à la façon du roi-condor pirouettant dans les nuages au-dessus d'une horde de lièvres chevauchés par la petite peur à travers une steppe, aride, immense et sans trous... "
Revenir en haut de page
...
Invité





MessagePosté le: Mer Avr 10, 2013 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
PHILOU?
The Cure
The Cure


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 16332

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2013 14:57    Sujet du message: Répondre en citant



très 96 aujourd'hui.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Jeu Avr 11, 2013 18:06    Sujet du message: Répondre en citant

fiil a écrit:


très 96 aujourd'hui.


woh je l'ai aussi , acheté lors de mes débuts d'exploration de l'histoire du groupe. Smile
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lone Sloane
Concert
Concert


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 816

MessagePosté le: Mer Mai 01, 2013 09:47    Sujet du message: Répondre en citant

Deux ou trois trucs qu'on ignore...

Historique et origine du 1er mai

Qu’elle soit interdite où fériée, cette journée de luttes interna­tionale puise son origine dans l'histoire du mouvement anar­chiste, ce qui, au-delà des sim­ples revendications, lui confère une véritable quête d'émancipa­tion et de liberté.

Le samedi 1er mai 1886, à Chicago : cette date fixée par les syndicats amé­ricains et le journal anarchiste "The Alarm" afin d'organiser un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heu­res, aura des conséquences inattendues pour la classe ouvrière internationale. La grève, suivie par 340 000 salariés, paralyse près de 12 000 usines à tra­vers les USA. Le mouvement se pour­suit les jours suivants; le 3 mai, à Chicago, un meeting se tient près des usines Mc Cormick.

Des affrontements ont lieu avec les "jaunes" et la police tire sur la foule, provoquant la mort de plusieurs ou­vriers. Le 4 mai, tout Chicago est en grève et un grand rassemblement est prévu à Haymarket dans la soirée. Alors que celui-ci se termine, la police charge les derniers manifestants. C'est à ce moment là qu'une bombe est jetée sur les policiers, qui ripostent en ti­rant. Le bilan se solde par une dou­zaine de morts, dont 7 policiers. Cela déclenche l'hystérie de la presse bour­geoise et la proclamation de la loi martiale. La police arrête 8 anarchis­tes, dont deux seulement étaient pré­sents au moment de l'explosion. Mais qu'importe leur innocence; un procès, commencé le 21 juin 1886, en condamne 5 à mort; malgré l'agitation internationale, ils seront pendus le 11 novembre, sauf Lingg qui se suicidera la veille, dans sa cellule.

Trois ans plus tard, en 1889, le congrès de l'Internationale Socialiste réuni à Paris décidera de consacrer chaque année la date du 1er mai : journée de lutte à travers le monde.

Le "1er mai" sera d'abord récupéré par la révolution bolchevique, puis par les nazis, et enfin par le régime de Vichy qui le transformera en "Fête du tra­vail", sans jamais réussir totalement à lui enlever son origine libertaire.

Le 1er mai 1890, à Vienne (départe­ment de l'Isère), la population ouvrière répondant à l'appel des anarchistes Louise Michel, EugèneThennevin, et Pierre Martin descend dans les rues pour inciter ceux qui travaillent à se mettre en grève. Le cortège arborant drapeaux rouges et drapeaux noirs et chantant "la Carmagnole" ne tarde pas à se heurter aux "forces de l'ordre". Des barricades sont érigées, l'usine d'un patron du textile est pillée, mais les meneurs sont arrêtés. Des grèves spontanées se poursuivront durant une semaine.

De nombreux 1er mai seront marqués par des événements tragiques, comme à Fourmie (France) en 1891, où l'ar­mée tira sur la foule, faisant 10 morts parmi les manifestants.
_________________
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LVG
Administrateur


Inscrit le: 21 Avr 2004
Messages: 9049
Localisation: houston

MessagePosté le: Mer Mai 01, 2013 10:15    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis le cycle des robots d'Asimov. J'enchainerais par les bouquins sur Trantor et ensuite le cycle de fondation (que j'ai déjà lu par le passé)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mer Mai 01, 2013 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis les bouquins de Max Gallo sur la II guerre mondiale.
J'en suis à l'année 41, j'avais commencé par 1942 (on me l'avait prêté ) Smile
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
...
Invité





MessagePosté le: Lun Mai 06, 2013 20:53    Sujet du message: Répondre en citant

Objets du Culte.

Revenir en haut de page
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mar Mai 07, 2013 08:38    Sujet du message: Répondre en citant


très bon écrivain.
Humour noir, personnage cynique, dans la tout juste après guerre en Allemagne.
Un détective privé, ex SS par défaut, enquête sur des affaires impliquant d'ex nazis.
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
...
Invité





MessagePosté le: Mer Juin 12, 2013 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Votre Peau n'a pas toujours été Votre Limite
Roger Gilbert Lecomte


... Je marche automatiquement
Dans la rue en m'éclaboussant
Moi s'arrête et toujours je marche
Moi est un Monstre et Je suis l'arche
Qui s'en éloigne d'où l'accident...


... A l'appel enivrant d'odeurs vertigineuses
Qu'elle y rentre
Ombre morte
Et s'endorme
Pour se réveiller à jamais enchaînée
Engluée aux racines d'un ventre
Fœtus hideux voué pour une vie encore
Au désespoir des générations
Roulé par la roue de l'horreur de vivre...







Léo... Castellina 1978.
Exemplaire n°35
" Celui qui toujours a le sourire et la larme...l'un à côté de l'autre.
Celui qui a sa petite lèvre du haut qui se plie quand il parle...
Comme s'il allait vous chuchoter quelque chose à l'oreille... "
Ivry Gitlis
Revenir en haut de page
Stéphane
Paris
Paris


Inscrit le: 11 Aoû 2004
Messages: 5737

MessagePosté le: Dim Oct 26, 2014 15:56    Sujet du message: Répondre en citant

"La mémoire des vaincus" M. Ragon


http://fra.anarchopedia.org/La_M%C3%A9moire_des_vaincus



La mémoire des vaincus est le titre d'un ouvrage de fiction de Michel Ragon paru en 1989.
À la veille de la Première Guerre mondiale, Fred et Flora, deux gamins des rues, battent le pavé de Paris. Le destin va les conduire dans les sillages de la célèbre bande à Bonnot, puis vers l’aventure anarchiste. Mêlant l’histoire au mythe et à l’autobiographie, ce récit romanesque à grand souffle nous entraîne, sur les pas de son héros, de la Russie de 1917 à l’Espagne du Front populaire, de la vie ouvrière à la bohème artistique, parmi une foule de personnages obscurs ou illustres, tous animés par cet « increvable esprit de liberté » qui renaîtra en mai 68 et surmontera l’effondrement de l’utopie communiste. Une grande fresque populaire.
Dans ce roman historique fort bien documenté, Michel Ragon nous raconte la vie d’un de ses compagnons de lutte qu’il présente sous le pseudonyme de Fred Barthélemy. Les idéologies du siècle y défilent dans toute leur complexité à travers de nombreux événements et personnages historiques réels, mais aussi par le biais des actions de femmes et d’hommes moins connus, ces insoumis anonymes et éternels vaincus par un pouvoir violent et geôlier de consciences. Une excellente introduction au mouvement anarchiste européen et aux idées libertaires en général. D'aucuns y perçoivent que Ragon fournit de quoi en finir pour de bon avec la domination et les pouvoirs rétrogrades actuels érigés en pensée unique.
A partir d'un savant sondage des “poubelles de l'histoire” (comprendra qui lira), Michel Ragon, dans La mémoire des vaincus, met en œuvre une passionnante fresque prolétarienne de l'histoire politique du XXe siècle, où se croisent Sorel, Péguy, René Vallet (et les autres de la bande à Bonnot), le vieux Kropotkine, le jeune Jacques Doriot, Nestor Makhno, Victor Serge, Durruti & Andreu Nin, Dzerjinski, Lénine, Trotsky, Gorki, Delesalle, Vigo, Céline, Vyshinski... Une sorte de livre noir du communisme façon roman anar.
À travers le récit du destin haut en couleurs du personnage principal Fred Barthélémy, rejeton parigot des rues insalubres du faubourg Poissonnière - tour à tour ajusteur, soldat, clochard, conseiller de Kamenev de 1917 à 1924, fougueux polémiste anarchiste, bouquiniste et retraité miséreux des banlieues rouges - Ragon rend un vibrant hommage à ces figures oubliées, broyées sous le rouleau-compresseur du sens de l'histoire. Un bouquin si riche qu'il est impossible d'en proposer une synthèse digne de ce nom.
"Le peuple s'en fout de la liberté. Ce qu'il veut, c'est l'égalité. C'est la norme. C'est le standard. Tous pauvres, tous moches, tous ringards." (Op. cit., p. 551). C'est cette croûte monotone, monochrome, lisse et sans bavure que Ragon, en digne hérault libertaire (selon certains sans commune mesure avec les niaiseries illusoires et puériles des faux-pouilleux des Pentes) brise avec fracas, chaleur et enthousiasme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lone Sloane
Concert
Concert


Inscrit le: 02 Fév 2012
Messages: 816

MessagePosté le: Lun Oct 27, 2014 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore ! Cool
_________________
"La liberté des autres étend la mienne à l'infini..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stéphane
Paris
Paris


Inscrit le: 11 Aoû 2004
Messages: 5737

MessagePosté le: Mar Oct 28, 2014 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Je m en doutais
Wink

Immense roman.



Ça fait plaisir de te relire ici.


Dans le même genre as tu des conseils de lectures à me donner ?

Henry Poulaille , tu as lu ?

Parait que c est très bien.Connais pas encore.

Bel après midi à Amiens avec la Confédération Paysanne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PHILOU?
The Cure
The Cure


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 16332

MessagePosté le: Mar Fév 03, 2015 23:23    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gone!
Greatest Hits
Greatest Hits


Inscrit le: 01 Jan 2007
Messages: 8246
Localisation: Nord de la France

MessagePosté le: Mer Fév 04, 2015 06:43    Sujet du message: Répondre en citant

Ca a l'air intéressant ce bouquin Smile
_________________
I can sing, I can dance, I can laugh
As if nothing ever changed
But without you, without you
It can never be the same
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.apinkdream.org Index du Forum -> Club America Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Page 11 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Pour nous envoyer vos news : contact@apinkdream.org

Graphisme : Julien Bremard - Dev : Pierre Bremard